En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

banniere1.png

logoe_MBN-300x114.jpg esidoc

 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Formations – Voie générale - Disciplines - Religion

Formations – Voie générale - Disciplines - Religion

Pourquoi un enseignement religieux est-il assuré dans les établissements publics d'Alsace-Moselle ?

Les raisons en sont historiques. En effet, " […] Le 15 mars 1850, la loi Falloux pose le principe, dans la France entière, du caractère confessionnel de l'école primaire publique. Au moins une heure hebdomadaire d'enseignement religieux est prévue dans l'emploi du temps. Cette heure s'applique à tous les enfants alsaciens dès 1871, année pendant laquelle l'enseignement est rendu obligatoire par le gouverneur général d'Alsace.

Par la suite, l'Alsace et la Moselle ayant été allemandes au tournant du siècle, elles n'ont connu ni les textes des années 1880 sur l'école laïque ni la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat de 1905. Aujourd'hui, les dispositions concernant l'enseignement religieux sont toujours en vigueur dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle, dans le cadre du statut scolaire local. Seuls sont reconnus les cultes catholique, protestant et israélite.

Dans le secondaire, l'enseignement obligatoire de la religion n'est pas régi par la loi Falloux, mais par plusieurs textes réglementaires datant de la fin du XIXe siècle, encore en vigueur depuis une loi française de 1924.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

À propos du cours de religion au collège de Sarre Union

L’actualité récente nous a fait prendre conscience de ce lien précieux qu’est la relation à l’autre. À la rentrée 2021, le cours de religion, dans le collège de votre enfant, adapte ses conte nus pour favoriser l’apprentissage de la différence, la capacité à exprimer ses sentiments et ses émotions, la découverte approfondie des religions du monde et des cultures associées...

L’idée de ce cours est de participer à créer du lien :

  • Un lien entre ces adolescents qui doivent apprendre à trouver leur place au milieu de leurs pairs.
  • Un lien entre les différentes matières (le français, l’histoire, les arts, les sciences...) afin que le savoir prenne tout son sens.
  • Un lien avec la société pour que leur formation ne soit pas déconnectée de la réalité.

Plus d'informations, cliquez sur l'image ci-dessous



.

Visite manufacture d'Orgues - 04 juin 2024

Les élèves de 4ème inscrits en enseignement religieux ont été parfaire leurs connaissances sur les orgues. A Sarre-Union, il existe depuis bientôt 80 ans une Manufacture d’Orgues : des « Oeuvriers » comme aime à le dire Mme Maillet : des hommes qui œuvrent à la création, à la beauté, au service du spirituel, en travaillant le bois, le métal, le cuir, le son, la musique.



Que pense Victor :
« En visitant l’entreprise de Facture d’orgues Koenig, j’ai appris beaucoup de choses ! Par exemple, quand je suis rentré dans le bâtiment, j’étais bouche B en voyant sa hauteur. Nous avons vu directement les oeuvriers travailler le bois, comme le métal. J’ai aussi appris que tout est fait sur place. A l’intérieur de l’orgue, il y a des petites pattes en métal qui sont reliées aux tuyaux de façade qui font le son.

Pour faire les tuyaux en métal, Éric prend des feuilles de plomb et d’étain qu’il recouvre d’une peinture spéciale pour la soudure et ensuite il les rend lisse.


Dans l’entreprise Koenig, ils font aussi de la restauration d’orgues anciens.


Pour transporter les orgues, ils doivent tout démonter et mettre les pièces dans des conteneurs (s’ils voyagent jusqu’à Osaka ou Macao), puis une fois livrés, il faut tout remonter, pièce par pièce.


Julien Marchal, le directeur, nous dit que tous les tuyaux sont essayés et réglés pour chanter juste (jusqu’à 4000 tuyaux) et nous fait une démonstration.
Il nous explique ce que le patron attend de ses compagnons de travail : passion, patience, persévérance, travail bien fait, envie de réussir.»
 

Victor a parfaitement résumé ce que ses camarades de classe ont vu et analysé.


Marilouise, Nathan,Mathis, Léandro, Maxime, Victor, Ludivine, Marcelline, Léo, Rémy, Enzo, Johanna, Emilie, Adrien, Harzdeep.


Date de création : 13/08/2009 @ 23:44
Dernière modification : 17/06/2013 @ 22:04
Page lue 14672 fois